10 déc. 2012

Bredele ou la tradition des petits biscuits de Noël


En Allemagne ainsi qu'en Alsace, il est de tradition de faire des petits biscuits pour Noël.
Dans ma famille, nous avons l'habitude de les faire autour du 1e dimanche de l'Avant pour pouvoir les déguster tout au long du mois de décembre autour d'une couronne de l'Avent faite maison et d'un petit vin chaud, à la lueur des bougies de la couronne.
Tout le monde vous dira que presque chaque famille a sa recette.
Enfant, je me souviens que ma mère faisait plus d'une dizaine de biscuits différents!

Biscuits dorés au beurre


Ingrédients (pâte à préparer à l’avance – une nuit) :
125g de beurre très mou
140g de sucre dont un sachet de sucre vanillé
1 œuf entier
250g de farine
½ c.à.café de rhum (pas plus)

Pour la dorure :
2 jaunes d’œufs (à vous pouvez congeler les blancs pour une utilisation future comme un financier ou des meringues)


Préparation :
1.       Dans votre bol du robot, à l’aide du fouet, mélangez le beurre, le sucre et l’œuf jusqu’à l’obtention d’un mélange assez mousseux (environ 5min)
2.       A l’aide du batteur plat ou crochet pétrisseur, ajoutez-y ensuite la farine et le rhum. Vous devriez obtenir une pâte lisse et légèrement brillante.
3.       Réservez au frais pendant une nuit, bien cellophanée.
4.       Etalez la pâte sur votre plan de travail fariné, sur une épaisseur d’environ 3-4 mm.
Découpez à l’emporte-pièce différentes formes et placez ensuite vos gâteaux sur votre plaque de cuisson sulfurisée.
5.       Préchauffez votre four à 180 C°.
6.       Badigeonnez vos biscuits avec un peu de jaune d’œuf pour qu’ils dorent à la cuisson.
Vous pouvez les décorer avec des vermicelles de couleurs en sucre, des amandes entières divisées en 2 dans la longueur…
7.       Faites cuire vos biscuits 7 minutes environ.

Biscuits à la confiture


Ingrédients (pour 25-30 gâteaux) :
500g de farine
250g de beurre très mou
125g de sucre
1 œuf

De la gelée de groseilles ou tout autre confiture de votre choix
 
 
Préparation:
1.       Fouettez le beurre et le sucre pour obtenir un mélange mousseux.
2.    Ajoutez l’œuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
3.       A l’aide du batteur plat ou crochet pétrisseur, ajoutez la farine.
4.       Réservez votre pâte au frais pendant 1h ou 2h au minimum, emballée dans du cellophane.
5.       Préchauffez votre four à 175 C° et couvrez vos plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.
6.       Etalez votre pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie en petite quantité sur votre plan de travail préalablement fariné.
Vous devez obtenir une épaisseur homogène, d’environ 3-4 mm.
Découpez vos biscuits avec un emporte-pièce rond dentelé.
A l’aide d’un petit emporte-pièce plus petit (étoile, rond, coeur...), formez le trou du milieu sur la moitié de vos biscuits.
7.       Enfournez 10 min à 175 C°.
Vos biscuits doivent être encore blancs à la sortie.
8.       Lorsque vos biscuits sont tièdes, mettre un peu de confiture sur ceux qui n’ont pas le trou (vous vous en doutiez j’espère !) et collez la seconde partie dessus.
Faites doucement pour éviter que la confiture ne déborde de tous les côtés.

Perso, ce sont mes préférés mais à la fin le nombre de biscuits est divisé par 2, sniff.

Croissants de lune ou Vannillekipferl



Ingrédients pour environ 30 lunes (pâte à préparer à l’avance – 1h ou toute une nuit) :
210g de farine
170g de beurre mou
70g de sucre dont un sachet de sucre vanillé
75g d’amandes en poudre (moulues les plus finement possible)
Pour le glacage final : 1 sucre vanillé + du sucre glace



Préparation :
1. Mélangez tous les ingrédients et laissez reposer la pâte 1h ou une nuit au réfrigérateur.
Je vous conseille vivement de cellophaner celle-ci pour éviter qu’elle ne sèche.
2. Farinez votre plan de travail et prenez une petite quantité de pâte et roulez-là pour former un boudin d’environ 1cm d’épaisseur.
3. Préchauffez votre four à 200 C° et couvrez une plaque de four avec du papier cuisson.
4. A l’aide d’un couteau à lame lisse, coupez des morceaux de 5cm de long et formez des lunes puis placez-les sur votre plaque de cuisson.
Arrondissez éventuellement un peu les extrémités.
Placez-tous les biscuits de façon assez espacés pour qu’ils ne se collent pas à la cuisson.
5. Faites cuire 9 min environ.
Les lunes doivent être relativement claires et gonflées.
A ce stade, vos lunes sont toutes molles et elles durciront au refroidissement.
6. Pendant que vos lunes sont encore tièdes, roulez vos lunes dans une assiette creuse contenant le sucre vanille et du sucre glace (environ 100g)

Bon appétit !

 

Noël approche : premier foie gras mi-cuit maison réalisé avec succès!



Ingrédients pour 4 personnes:
1 lobe de foie gras dénervé de 400g (mon choix s'est porté sur le foie gras Picard)
1 gramme de poivre noir fraîchement moulu (environ 1 c.à.café rase pour ceux qui n'ont pas de balance de cuisine précise)
5 grammes de sel fin
1/2 c.à.café de sucre
20 millilitres de Cognac (vous pouvez ausis optez vous de l'Armagnac ou du Porto)

Ustensiles:
1 terrine de 500ml environ
du papier cellophane
1 morceau de carton aux dimensions intérieures de la terrine, le plus épais possible
2-3 boites de conserves

Préparation:

1. Pour le foie gras surgelé mettez le foie à décongeler 24h au réfrigérateur, sinon sautez cette étape.


2. Mélanger votre poivre, sel et sucre et enduisez votre foie avec.



3. Placez votre foie dans la terrine. S'il ne rentre pas en entier dans la longueur, n'hésitez pas à couper le morceau en trop au couteau et de le rajouter de l'autre côté où le foie est moins épais.
Avec la cuisson, le tout va s'homogénéiser.

4. Versez dessus le reste de vos épices qui ne se seraient pas parfaitement "collés" à votre foie et verser dessus votre Cognac ou autre alcool de votre choix.
Tassez un peu votre foie gras pour éviter qu'ensuite il ne soit marbré par la graisse.
N'ayez pas peur de le casser!


5. Fermez votre terrine et placez-là au bain marie dans votre four, préchauffé à 120 C°.
Démarrez la cuisson au bain-marie avec l'eau encore froide.
Laisser cuire votre foie gras 30-40 minutes.

6. Sortez votre terrine et pendant qu'elle est encore chaude, récupérez le maximum de graisse fondue dans un bol à l'aide d'une cuillère à soupe. Appuyez légèrement avec le dos de la cuillère sur votre foie pour faire éventuellement sortir la graisse restante à l'intérieur du foie.
Réservez cette graisse au réfrigérateur.


7. Placez une grande feuille de papier cellophane sur votre foie gras, feuille qui doit largement dépasser de tous les côtés.
Placez ensuite sur la feuille de cellophane votre carton prédécoupé et poser des boîtes de conserves dessus pour faire du poids.
Cela permettra de faire remonter le maximum de graisse à la surface.
Laissez ensuite complètement refroidir à température ambiante.
Puis réservez au réfrigérateur au minimum 2 heures.

8. Au bain-marie, faites fondre votre graisse prélablement réservée au frais.
Elle doit être complètement liquide. Filtrez et laissez tiédir.
Otez vos boites de conserves, le carton et le cellophane du foie gras.
Versez ensuite votre graisse tiédie (mais encore liquide) sur votre foie gras.
Refermez votre terrine avec une feuille de cellophane tendue (elle ne doit pas toucher le foie gras) puis le couvercle.

9. Laissez reposer votre foie gras au réfrigérateur pendant au moins 24 heures, au mieux 4 jours.


10. Pour déguster votre foie gras, je vous conseille de le sortir 20 minutes avant pour qu'il ne soit pas trop froid et qu'à la découpe vos tranches ne cassent.
Accompagnez votre foie gras mi-cuit avec un pain complet légèrement grillé ou bien des toasts de pain d'épices.
Vous pouvez également ajouter des petites confitures d'oignons ou de figue.

Personnellement, je l'aime avec un pain légèrement grillé, type pain de seigle, avec un peu de fleur de sel dessus.



Pour accompagner notre repas, nous avons choisi un Bourgogne rouge, cépage ayant la particularité d'avoir du caractère sans être trop puissant ce qui aurait pour conséquence de couvrir le goût de votre foie gras.

Et comme promis, je fais une dédicace spéciale à Michel qui a bien voulu me confier tous ses petits secrets!

Bon appétit!

4 déc. 2012

Cadeau gourmand ultra simple: sucre vanille maison



Ingrédients:

1 gousse de vanille fendue en deux dans la longueur
50 grammes + 150 grammes de sucre

Ustensiles:
Un blender
Un chinois (passoire ultra fine)
Des petits pots en verre hermétiques



Préparation:

1. Mixez 50 grammes de sucre avec la gousse de vanille.
Votre sucre doit se transformer en sucre glace au bout de quelques instants déjà.

2. Ajoutez les 150 grammes restants de sucre et mixer une nouvelle fois pour bien mélanger le tout.
Mais pas trop au risque de faire du sucre glace sur la totalité de votre sucre vanille.

3. A l'aide d'un chinois, filtrez votre sucre afin de récupérer les plus grosses particules de gousse de vanille.

4. Versez votre sucre dans des petits bocaux hermétiques.

Et voilà!

Sinon, une seconde technique s'offre à vous:

Pour cela, vous pouvez soit utiliser une gousse fraiche, soit une gousse que vous auriez déjà au préalable utilisée, par exemple pour parfumer une crème anglaise.
Dans ce cas, essyez la avec du papier essuie-tout et laissez un peu sécher à l'air libre.

Placez une gousse de vanille fendue en deux dans la longueur dans un bocal hermétique avec 200g de sucre ou plus selon votre envie.
Laissez infuser quelques jours au minimum pour que le sucre soit bien parfumé.
Utilisez ensuite le sucre tel quel.

 
Avec cette recette je vais participer au concours proposé par le site recettes.de ainsi qu'ici par le blog "le plaisir des mets".



Souhaitez-moi bonne chance!
 
 
 

1 déc. 2012

La folie tout choco: la mousse au chocolat parfaite



Ingrédients (pour 6 personnes):
200g de chocolat pâtissier à 50% de cacao
5 oeufs
100g de crème liquide (min. 30% de matière grasse)
40g de sucre + une cuillère à soupe

Préparation:
Temps de préparation: moins de 30 minutes

1. Faites fondre le chocolat au bain marie.
Remuez de temps en temps pour lisser le tout.
Petit + : utilisez une cuillère en bois, le métal est moins adapté pour le chocolat
Laissez ensuite refroidir un peu.

2. Placez un bol (idéalement en inox) au réfrigérateur (ou encore mieux au congélateur) ainsi que le/les fouet(s) qui vous servirons à monter vore chantilly.
Votre crème doit également être la plus froide possible (mais tout de même pas congelée!)

3. Pendant ce temps, séparez les blancs et les jaunes.
Ajoutez le sucre aux jaunes et battez jusqu'à ce que le mélange blanchisse et s'épaississe.
Personnellement, mon mélange a presque doublé de volume entre le début et la fin.
Versez ensuite le chocolat noir fondu et mélangez bien.

4. Dans un autre bol, montez les blancs en neige bien fermes.
Ajoutez ensuite une cuillère à soupe de sucre pour "serrez" les blancs.

5. Sortez votre bol, fouet(s) et crème liquide du réfrigérateur et montez votre chantilly.
N'hésitez pas à placer du cellophane autour des fouets vous évitez de repeindre votre cuisine en blanc, en veillant à laisser suffisament d'espace pour les fouets.

6. Ajoutez délicatement votre chantilly à votre mélange oeufs/chocolat.
Par contre, n'ayez pas d'inquiétude, même si votre chantilly n'est pas parfaitement montée, votre mousse sera tout de même réussie.

7. Terminez en ajoutant les blancs en neige à votre préparation, en commencant par 1/3 puis le second 1/3 et le reste des blancs.

8. Versez le tout dans des petits ramequins ou un grand saladier pour les plus gourmands d'entre vous!
Laissez ensuite reposer au réfrigérateur quelques heures jusqu'à ce que la mousse durcice.
Vous devez obtenir une consistance légèrement compacte.

9. Et enfin, le meilleur pour la fin: Ré-ga-lez vous!


Petit + : j'avais sous la main des petits palais de chocolat au lait que j'ai placés sur le dessus de ma mousse.
Vous pouvez aussi décorer avec des vermicelles de chocolat, des copeaux de chocolat fait à l'aide d'un couteau ou d'un petit nuage de chantilly.


Bon appétit!



27 nov. 2012

Vacanze romane - week end food à Rome


Début novembre j'ai eu la chance de passer un petit week end à Rome avec Mister F. et la petite mais très coquine Miss V.
Nous avions déjà été à Rome en 2010 et totalement conquis par le charme fou de cette ville, nous souhaitions y retourner avec notre puce qui était née entre temps.
Mais comme souvent avec une petite chipie haute comme 3 pommes, nous avons dû adapter notre emploi du temps et éviter les files d'attentes interminables (exit donc la Chappelle Sixtine, le Vatican ou tout autre lieu très prisé).
Notre séjour s'est limité à des balades et surtout des repas dans de petits restaurant typiques dénichés grâce au guide touristique Cartoville.

Guide que je recommande au passage chaudement car je trouve que les endroits conseillés sortent un peu de l'ordinaire même si les grands classiques de chaque ville restent toujours scrupuleusement répertoriés.

Piazza Navona - Le Vatican - Vue de Rome à partir de la Villa Borghese

Quand je vais quelque part en vacances, j'aime particulièrement aller sur les marchés.
J'aime voir les légumes locaux, sentir les odeurs, goûter aux fromages et charcuteries.
Et bien sûr, tout cela avec mon appareil photo vissé à mon oeil :-)
Ce que j'ai particulièrement aimé sur le marché Campo dei Fiori de Rome, c'est la multitude de couleurs. Les tailles improbables de certains légumes également, comme les aubergines.
Ce que j'ai pu voir aussi, ce sont des mélanges déjà préparés pour cuisiner le minestrone (choux-fleur, carotte, tomate, poireau ...), des personnes préparer des tiges de puntarelle, dont les branches assez dures sont réduites en fils et ensuite assaisonnées avec une vinaigrette aux anchois et à l'ail
Et bien évidement des stands dédiés aux touristes avec des pâtes sèches de toutes les formes.

Marché Campo dei Fiori - Roma
De là, en remontant vers le nord de la ville, vous tomberez sur la Piazza Navona.
Grande place avec 3 belles fontaines et d'inombrables vendeurs de peintures, soit disant peintes par eux-mêmes.
Là, j'ai un doute...

Piazza Navona
Non loin de là, dans une grande rue où de prime abord il ne semble rien y avoir d'intéressant, une toute petite patisserie sicilienne.
Vous y trouverez les traditionnels cannoli, ces petits rouleaux de pâte fourrés à la ricotta.
Moi j'ai craqué sur des petits feuilletés en forme de coquillage, fourrés à la ricotta et à la cannelle.
Un délice que je conseille vivement! La pâte feuilletée est tout simplement géniale.
Je n'avais jamais goûté de feuilleté comparable par le passé.
Il en existe plusieurs sortes, au citron notamment.
L'adresse: Pasticceria Cinque Lune - Corso Rinascimento 89 - Roma
Vous trouverez ici leur site internet.

Pasticceria Cinque Lune
Egalement non loin de là, direction le Panthéon, je vous conseille de passer par la Piazza di Sant'Eustachio, au numéro 82.
Vous tomberez sur le café "Sant Eustachio il caffe" qui date de 1938 et qui est réputé pour être le meilleur café de Rome.
N'étant pas trop amatrice de café, j'ai laissé le soin à Mister F. de faire la dégustation.
Et bien je dois dire que je l'ai vite regretté tellement ce café est incomparable.
Aucune acidité ou amerture en bouche, un léger goût de noisette et une mousse hyper onctueuse qui vient se poser dessus.
Par contre, n'espérez pas découvrir la recette, leur savoir-faire est secret!
Vous trouverez ici leur site internet.

Café Saint Eustache - le meilleur café de Rome
Je vous ai également conconcté une petite selection de ce qu'on peut manger dans les restaurants.
J'avoue, je me suis contentée de ce que les italiens appellent le "primi piatti" ou l'équivalent de nos entrées.
Mais franchement, c'est tellement bon que je n'avais pas besoin de plus pour être heureuse :-)
Et puis c'est assez copieux.
L'incontournable n'a pas été évité: les pâtes fraîches.
Deux recettes sont typiques à Rome, les "pasta al ragù" et les pâtes "cacio e pepe".

Les premières sont des spaghetti auxquels on a ajouté un peu d'eau de cuisson (car contenant de l'amidon) et sur lesquelles on verse du pecorino et du parmesan. Pour finir, on y a ajoute pas mal de tours de moulin à poivre et on mélange bien le tout.
Pour ceux qui comprennent l'italien, vous pourrez trouver ici la recette filmée.
Pasta caccio e pepe
Les secondes, sont généralement des fettucine servis avec une sorte de sauce bolognaise à laquelle on a rajouté un petit peu de vin blanc et agrémentés de petits morceaux de poireau et de carottes.
(en haut à gauche de ma mosaique)
D'ailleurs, je vous propose de retrouver la recette dans un très prochain post.

Les plats typiques de Rome
Et vous allez me dire, "c'est quoi les pâtes tout en bas? des cacio e pepe aussi?"
Et bien non. C'est vrai que ça y ressemble trait pour trait à la différence qu'il n'y a pas de poivre et qu'on y rajoute des oeufs et une sorte de lardons sans gras (guanciale).
Vous avez deviné? Et oui, ce sont bien les pasta alla carbonara!
Un régal si vous voulez avoir mon avis!

Résultat des courses: une envie dingue de faire des pâtes fraîches maison et un cadeau de Noël déjà programmé :-)

En entrée vous pourrez aussi vous laisser tenter par la "mozzarella di buffala", et du jambon cru de Parme coupé au couteau.

Et pour finir le dessert, vous devriez goûter aux fruits des bois servis avec une boule de glace à la crème.
Vous avez également la possibilité de vous rendre dans une des inombrables gelateria de la ville.


Voici quelques adresses de restos que je vous conseille:

1. Giggetto dans le quartier juif romain
Via del Portico D'Ottavia, 21
00186 Roma
Tel: 06 686 1105
Restaurant très prisé des touristes, mais également des romaines qui s'y retrouvent le dimanche midi.

2. Otello alla Concordia
Via dela Croce, 81 (non loin de la Piazza di Spagna)
Rome
Une restaurant au fond d'une cours, avec verrière.
Un peu bruyant, typé cantine, mais très bonne cuisine.
Je vous conseille fortement d'y aller pour 12h30, heure de l'ouverture ou carrément après 15h pour éviter d'attendre.

3. Trattoria Cadorna
Via Raffaele Cadorna, 12
00187 Roma, Italia
Tel: 06 482706
Très excentré, entre la gare centrale de Termini et la Villa Borghese, mais ce restaurant nettement vaut le coup.
Tenu depuis 1947, vous serez accueillis par un couple âgé très sympathique.
La cuisine y est de tout premier choix.
Je vous conseille fortement de réserver.

4. Juste à côté de la Trattoria Cadorna, une Gelateria artisanale ouverte jusqu'à minuit.
Elle fait face à une fromagerie.


A bientôt pour de nouvelles escapades gourmandes!




Dessert inspiration Japon, ou le mariage parfait entre l'Italie et le Japon!



Ingrédients pour 5 panna cotta:

50 ml de creme liquide (min 30% de M.G.)
10 ml de lait
80 g de sucre
3 feuilles de gélatine
1-2 c.à.soupe de thé vert matcha en poudre
Des framboises surgelées + un peu de sucre

Préparation:

1. Mettez vos framboises à décongeler en y ajoutant quelques c.à.soupe de sucre.
Vous pouvez également les mettre dans une petite casserolle et les faire compoter.
Laissez ensuite refroidir.

2. Trempez les feuilles de gélatines dans de l'eau froide pendant 5 min.

3. Faites chauffer la crème avec le lait avec le sucre sur feu doux, jusqu'à ce que le sucre soit totalement dissous.
Ajoutez ensuite les feuilles de gélatine éssorées et remuez pour permettre à la gélatine de bien se dissoudre.

4. Ajoutez 1 à 2 c.à.soupe de thé vert en poudre. La quantité dépendra de la puissance de votre thé.
Allez-y progressivement.
Mélangez bien.

5. Versez votre crème dans des verrines et réservez au frais pendant quelques heures le temps que la crème prenne.

6. Au moment de servir, répartissez une couche de framboises et quelques éclats de pistaches.


Petit + :
Vous pouvez remplacer les framboises par tout autre fruit légèrement acidulé et de préférence de la famille des fruits rouges, auquel vous aurez ajouté un peu de sucre (des groseilles...).

Si comme moi vous souhaitez commencer par votre couche de framboises, il vous faudra:
- faire chauffer vos framboises avec le sucre.
- ajouter 1 feuille de gélatine préalablement trempée dans de l'eau froide
- verser au fond de vos verrines et réserver au frais pendant au moins 1h.
- avant de verser votre crème chaude dessus, assurez-vous que vos framboises sont bien prises au risque de créer un mélange peu apétissant visuellement framboises/crème
- laissez ensuite à nouveau reposer quelques heures cette fois-ci

Pour ce qui est de la base crème + lait, vous pouvez utilisez seulement de la crème.
Vous devez alors avoir 60 ml de crème liquide.
Personnellement je préfère ajouter un peu de lait, ça permet d'avoir une consistance en bouche un peu moins grasse et au final, également un peu moins gélatineuse.

Bon appétit!

26 nov. 2012

Un chirashi au saumon hyper facile

Comme beaucoup de personnes ces dernières années, je suis adepte des sushis, makis et autres délices japonais.
Mais à dire vrai, c'est une vrai galère à faire. Tantôt les makis finissent en version carrée et à moitié vides, tantôt les sushis sont beaucoup trop compacts.
Bref, rien de bien pratique quand on a peu de temps mais qu'on veut tout de même se faire plaisir.
Alors j'ai la solution de facilité. Certes, ça n'est sûrement pas la vraie recette typique, mais elle a l'avantage de pouvoir être faite par tous pour peu qu'on puisse trouver les ingrédients nécessaires et en plus, sans ustensiles barbares.
Autre avantage, c'est une lunch box parfaite à emporter au bureau le midi.
Cette solution, s'appelle le chirashi.
Il s'agit d'un bol de riz vinaigré, accompagné de tranches de filet de saumon cru, assaisonné à la sauce soja.


Ingrédients  pour 2-3 personnes:

380 g de riz rond japonais
450ml d'eau

Pour le vinaigre de sushi:
2 c.à.soupe de vinaigre de riz (rayon japonais des supermarchés, Monoprix, Carrefour Market etc)
4 c.à.soupe de sucre granulé très fin
2 c.à.café de sel

2 pavés de saumon, sans arrête, sans peau (ou tout autre morceau de poisson pouvant être consommé cru, comme par exemple le thon) - le mien provenait de Picard (mis à décongeler 24h à l'avance au réfrigérateur)
Vous pouvez également le remplacer par du saumon fumé.

Pour l'assaisonnement, au  moment du repas:
de la sauce soja
du wasabi (raifort japonais)
du gingembre préparé


Préparation:

1. Dans un bol, rincez le riz à l'eau jusqu'à ce que l'eau devienne claire.
Puis, laissez reposez le riz une petite heure pour permettre aux grains d'absorber l'humidité et de commencer à gonfler (vous pouvez le laisser reposer plus longtemps si vous le souhaitez).

2. Versez le riz et les 450 ml d'eau dans un petit faitout.
Couvrez et portez à ébullition.
A partir de ce moment, laissez ensuite mijoter à feux doux pendant 12 minutes environ, jusqu'à ce que toute l'eau soit évaporée.
Petit + : résistez à la tentation de soulever le couvercle pendant cette phase.
Pour le premier essai, restez néanmoins à côté pour éviter que votre riz n'attrape si votre feu devait être trop fort. Si tel était le cas, votre riz commencera à sentir le grillé, ce qui m'est arrivé :-)
Retirez du feu et laissez reposer 10 min à couvert.

3. Pendant ce temps, préparez le vinaigre de sushi.
Faites chauffer le vinaigre avec le sucre et le sel jusqu'à ce qu'ils soient totalement dissous.
Laissez refroidir un peu.

4. Versez votre riz dans un grand saladier (évitez les culs de poule, l'inox ralentirait le processus de refroidissement) et ajoutez le vinaigre de sushi.
Remuez à l'aide d'une cuillère en bois en veillant à ne pas casser les grains de riz.

5. Laissez refroidir le tout à température ambiante.

6. Coupez les pavés saumon en tranches d'un demi centimètre d'épaisseur environ, à l'aide d'un couteau à lame plate.

7. Répartissez le riz dans dans des assiettes légèrement creuses ou des bols, ainsi que les lamelles de saumon.

8. Dans un petit bol à part, versez un peu de sauce soja dans laquelle vous viendrez trempez vos morceaux de saumon.
Vous pouvez également accompagner votre repas avec un peu de wasabi et du gingembre mariné.

Petit + : Accompagnez votre repas d'un petit bol de soupe miso et d'un thé vert.
Ou bien d'une bière Kirin bien fraîche!
Vous pouvez également agrémenter votre chirashi de tranches d'avocat et de petits morceaux de citron vert (sans la partie blanche) et parsemer votre assiette de graines de sésame.




Bon appétit!


18 nov. 2012

Soupe de pois cassés

N'en déplaise à certains, l'hiver est à notre porte.
A la maison, c'est l'occasion de préparer une bonne soupe réconfortante.



Ingrédients pour 4 personnes:

3 grosses carottes
2 petites pommes de terre
1/2 verre de pois cassés
1 petit blanc de poireau
1 oignon
1 gousse d'ail
1 bouillon cube de boeuf
2 c.à.s. d'huile d'olive
Environ 500 ml d'eau chaude


Préparation:

1. Lavez et épluchez les pommes de terre, les carottes et l'ail.
Coupez-les en petits morceaux ainsi que l'oignon et le poireau.

2. Faites chauffer l'huile d'olive dans un petit faitout et faites-y revenir l'oignon hâché.

3. Ajoutez ensuite le reste des ingrédients
L'eau doit à peine couvrir tous les légumes.

4. Laissez cuire environ 30 min jusqu'à ce que les pois cassés soient tendres.
Mixez le tout.


Petit +: pour varier les plaisir, j'ajoute une saucisse de Strasbourg (cuite au préalable), coupée en rondelles.
La soupe n'en est que plus gourmande!

Bon appétit!


Paris : week-end food

Ces vacances datent déjà de fin octobre, mais qui m'en tiendra rigueur?!
Il me semble que pour tout le monde c'est pareil, on court tous après le temps.
Et puis toutes ces photos, il faut bien les trier, les sélectionner, les retravailler un poil et les assembler :-)
Enfin voilà.

La Tour Eiffel - Le pont des Arts - Le Metro

Il y a en a qui "montent à la capitale" pour voir la Tour Eiffel, déambuler sur les champs Elysées ou flâner dans le quartier de Montmartre.

Pour moi, aller à Paris c'est prendre le goûter dans des lieux tout aussi connus que Ladurée que manger dans le troquet auvergnat du coin.
Mais pas seulement..


C'est aussi manger au restaurant japonais. Mais exit les sushis et autres makis! En ce qui concerne le resto' que je connais, c'est de la pure friture!
Pour ceux qui ont envie de tester leurs gyozas à se rouler par terre (je déconseille, on ne sait jamais, vous risqueriez de ne plus pouvoir vous décoller du sol tout collant...), ou encore leur "tendon" (comprenez des légumes et crevettes trempés dans de la pâte à beignet puis frits).
L'adresse: Higuma - 32 bis Rue Sainte-Anne 75001 Paris


Higuma - restaurant japonais du quartier Saint-Anne

Ensuit, un midi Mister F. et moi-même avions aussi envie d'éviter l'incontournable fallafel de l'As du Fallafel dans le Marais et sa file d'attente de 10 mètres à l'heure de pointe.
J'avais entendu parler du Café de l'Institut Suédois à deux pas de là, au 11 rue Payenne.
Ils font leur pain maison, des pâtisseries super bonnes (non non, pas ceux qui viennent tout droit de chez Ikea!) ou encore des soupes.
Verdict: des produits frais et sains, une ambiance très cosy (les petites tables dans la courette, sous un beau soleil d'automne) et des nanas très sympas.
Le verdict de Mister F. sera un peu plus nuancé: "c'est un truc de nanas!"

Le Café de l'Institut Suédois - Le Marais
Paris rime aussi avec shopping avec ses inombrables boutiques de déco tendance, où l'on peut aisément dénicher des petites perles.
Je pense à Merci, De Bouche à Oreille dans le quartier du Marais, et au traditionnel Muji.
Je pense aussi au Comptoir des Fournisseurs, rue des Francs Bourgeois pour leur choix en tissus Liberty.

Le Marais

Question shopping, ma TO SHOP List était prête des semaines à l'avance :-)
Ce pour quoi j'avais particulèrement hâte, ce fût la toute nouvelle boutique Sabre située rue de Bretagne.
Je dois dire qu'elle est un peu excentrée de la frénésie parisienne mais une telle boutique se mérite!
J'ai pu y dénicher de ravissantes petites cuillères colorées très connues des autres food bloggers ainsi qu'un magnifique plateau gris à pois blancs.
Je dois avouer qu'il a été très difficile de faire un choix tant il y a de déclinaisons de couleurs!
J'en profite pour adresser une pensée très personnelle à Mister F. pour sa patience.
L'adresse: Boutique Sabre - 14 rue de Bretagne 75003 Paris


Après 2 jours passés sous un magnifique soleil, ma valise fût bien remplie.

Mes objets dénichés seront égrainés au fil des futurs posts, et peut-être pour certains, dans plus longtemps que prévu. Mais qu'importe, l'essentiel est de se faire plaisir!

A bientôt pour de prochaines recettes gourmandes!


10 nov. 2012

Linzertorte ou la tarte de Linz


Voici une recette un peu particulière que je m'apprète à vous faire partager.
Transmise par ma maman, nous avons pour habitude de ne faire cette recette qu'une fois par an, en octobre, pour l'anniversaire de mon papa. Et pas une fois de plus.
Je ne saurais vous dire pourquoi, mais voilà, cette recette je ne l'aime qu'en automne.
Alors tant qu'on y est, on s'y met une bonne fois pour toute et on en fait pour notre entourage complet.

Une chose importante est à noter pour cette recette: il faut la faire très à l'avance.
Vous vous souvenez quand je vous parlais d'une recette frustrante en début de mois? Eh bien c'est d'elle dont je parlais.
En effet, il faut la préparer une petite semaine à l'avance pour permettre aux arômes de toutes les épices de se développer.

Pour la petite histoire d'une longue histoire, cette tarte est originaire de la ville de Linz en Autriche.
Les plus anciennes traces de cette recette remontent au 17e siècle, ce qui fait d'elle la plus ancienne recette de tarte connue dans le monde.
Plusieurs variantes existent, mais à partir du moment où nous en adoptons une, il est difficile de pouvoir considérer que les autres puissent aussi être les vraies...
A la maison, le plus grand point de désaccord réside dans la confirture je crois.
Dans la majorité des recettes, vous pourrez lire qu'il faut mettre de la confiture de framboises.
Ce qui est la variante répandue dans le sud du Baden-Würtemberg (partie la plus au sud-ouest de l'Allemagne).
Mais en Autriche et dans ma famille, nous utilisons de la gelée de groseilles.
L'association avec l'ensemble des épices n'en est que plus harmonieuse et crée un tout moins sucré, plus subtile.
Selon moi, le petit côté assidulé des groseilles bien contrebalancer les notes épicées de la base.
D'autres variantes indiquent plutôt de la poudre d'amande, ou de la pâte d'amande.



Ingrédients - pour un plat à tarte de 30cm de diamètre:

150-180g de beurre mou
200g de sucre
180g de poudre de noisettes
250g de farine
1 oeuf
1 c.à.s. de cannelle (presque bombée)
1 pointe de couteau de poudre de clou de girofle
1 c.à.s. de cacao (type Van Houten)
3 c.à.s. de lait
2 c.à.s. de Kirsch
1 c.à.c. de levure chimique
Environ 3/4 d'un pot de gelée de groseilles Bonne Maman (ou autre - c'est simplement pour vous donner une idée du volume nécessaire)

Ustensiles à préparer:

- une balance de cuisine
- un grand saladier
- du papier sulfurisé
- des moules à gâteau
- une poche à douilles avec une douille bien large ou bien un rouleau à pâtisserie + des emportes pièces
- de la farine pour le plan de travail



Préparation:

1) Mélangez dans un saladier la farine avec les noisettes, les épices et le sucre de façon a obtenir un mélange homogène.

2) Faites ramollir le beurre coupé en cubes au micro-ondes (pas fondre) puis ajoutez-le à la préparation farine/épices (comme une pâte sablée)

3) Très peu de temps après, finir en ajoutant les oeufs, le Kirsch et le lait.

4) Etalez environ la moitié de la pâte dans votre plat à tarte.
Veillez à remonter suffisament la pâte sur les bords (environ 2cm) car à la cuisson, la confiture à tendance à se liquéfier et à vouloir prendre la poudre d'escampette...
Etalez ensuite la confiture dessus de sorte que la couche face entre 0.5 cm - 1cm.

Deux solutions s'offrent maintenant à vous pour décorer le dessus de votre tarte:
A. Les croisillions
Munissez vous d'une poche à douille dans laquelle que vous remplirez avec de la pâte.
Commencez par faire le tour de votre tarte avec, puis faites des croisillons sur le reste.
Ne les rapprochez pas trop, à la cuisson la pâte s'étale un peu, il faut qu'on puisse encore voir la confiture au travers à la fin.

B. Un décor à l'emporte pièce
Etalez votre pâte sur un plan de travail fariné à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Si  comme moi votre pâte est trop humide, n'hésitez pas à rajouter de la farine.
A l'emporte pièce découpez les formes de votre choix et garnissez-en le dessus de votre tarte.
Deux avantages à cette option: je trouve que c'est un peu plus facile à réaliser qu'avec la poche à douille, et puis généralement il reste un peu de pâte pour faire des versions "mini" (tartes, biscuits...)



Enfournez votre tarte 30 min à 180 C°. La pâte sera molle au toucher, légèrement colorée. Et votre confiture fera des bulles comme du caramel.


Lorsque vous la mettrez à refroidir, celle-ci durcira.

Conseil: 
Quand votre tarte est encore tiède, passez la lame d'un couteau pointu sur tout le tour de votre tarte pur éviter que la confiture ne se fige et rende le démoulage plus délicat.


Il ne vous reste plus qu'à être patient en la placant une bonne semaine dans un endroit sec et frais, emballée dans du papier alluminium.

Je vous déconseille de la placer dans une boite hermétique de type Tupperware, cela aurait pour effet de ramollir votre tarte.




Bon appétit!


5 nov. 2012

Ma quiche italienne




Ingrédients - pour un plat à tarte standard :
  • Pour la pâte à quiche, selon la recette de Christophe Felder:
1 oeuf
20g d'eau ou moins
90g de beurre tempéré, coupé en cubes
200g de farine
3g de sel (5g dans la rectte originale, mais c'est définitivement trop)
  • Pour l'appareil à quiche:
2 petites courgettes
1 gousse d'ail
1 branche de thym frais
Un peu d'huile d'olive
1 chèvre frais type Petit Billy
Des tomates rôties au four (celles de Sacla sont très bonnes et moins salées que les tomates séchées classiques)
Du basilic frais
2 oeufs
5 tranches de jambon de Parme (facultatif)

Préparation:

1. Commencez par préparer votre pâte.
Versez votre farine dans le bol de votre batteur et ajoutez vos cubes de beurre.
Mélangez le tout pendant 5 bonnes minutes, vous devez obtenir un mélange qui ressemble à du sable.
Ajoutez ensuite votre oeuf et le sel. Mélangez une nouvelle fois le tout.
Puis terminez par l'eau. Mais versez la progressivement pour que vous puissiez doser. En fonction de votre farine (T45, T55 etc) et la taille de votre oeuf, vous aurez besoin d'en mettre plus ou moins.
Terminez en pétrissant un peu la pâte à la main.
Etalez votre pâte dans votre plat à quiche et piquer le fond à la fourchette.
Placez-la au réfrigérateur 2h.
Personnelement et par manque de temps, j'ai préféré sauter cette étape.

2. Pour l'appareil à quiche: coupez vos courgettes en 4 dans le sens de la longueur, puis coupez en petits morceaux.
Versez l'équivalent de 2 c.à.s. d'huile d'olive dans une poêle et ajoutez-y une gousse d'ail fendue en deux. Faites y rissoler vos courgettes et laissez-les ensuite cuire à feu doux une quinzaine de minutes, jusqu'à ce qu'elle deviennent tendres.
En fin de cuisson, égoutez-les de façon à ce que le maximum d'eau soit éliminée (mais sans abîmer les courgettes).
Laissez ensuite un peu refroidir.

3. Préchauffez votre four à 180 C°.

4. Dans un grand bol, battez 2 oeufs, poivrez un peu (selon moi, cette recette n'a pas besoin d'ajout de sel car il y a déjà le chèvre, le jambon de Parme et les tomates rôties pour cela)
Ajoutez 2 à 3 c.à.s. de basilic fraîchement ciselé.
Découpez ensuite vos tomates rôties en petits morceaux ainsi que les tranches de jambon de Parme.
Emiettez les 3/4 d'un fromage frais et ajoutez le tout à vos oeufs battus.
Terminez en mélangeant les courgettes sans trop les écraser.
Versez le tout sur votre pâte à quiche.

5. Enfournez pendant environ 30 minutes à 180 C°.


Bon appétit !

31 oct. 2012

Soupe de petits pois au chevre et au basilic

Cette fois-ci, on y est, la saison des soupes est officiellement ouverte.
Mais qui s'en plaindra?
Voici l'une de mes soupes préférée, onctueuse à souhaits.
Alors qu'enfant que pouvais détester ces petits billes vertes tout droit sorties d'une boîte de conserve, je me surprends moi-même à les adorer et même à les faire re-découvrir à ma maman.
 
Petite parenthèse pour ceux qui sont au régime et qui limitent leurs apports en féculents (Miss C. tu vois que je pense à toi!), le petit pois est parfois considéré comme un féculent, ce n'est pas très bien définit en fait. 
 
 
 

Ingrédients:

500g de petits pois suregelés - pour les plus courageux d'entre vous, fraîchement écossés (en même temps en cette saison, dur d'en trouver!)
1/2 chèvre frais type Petit Billy
Une quinzaine de feuilles de basilic frais
1 petite échalotte
1 gousse d'ail
1 bouillon cube de poule
250ml d'eau
Sel et poivre
De l'huile d'olive
De la crême fraîche

Préparation:

1. Hâcher l'échalotte et l'ail.
Faire revenir le tout dans un peu d'huile d'olive.

2. Ajouter les petits pois, le bouillon cube.
Verser l'eau, il faut qu'elle arrive à peu près au niveau des petits pois. Inutile d'en mettre plus.

3. Laisser cuire à feu doux pendant 20min.

4. Verser le tout dans un blender, en y ajoutant le chèvre frais, le basilic, un peu de sel et de poivre.
Mixerquelques minutes  jusqu'à l'obtention d'une soupe un peu épaisse.
(ça fonctionne également très bien avec un mixer plongeant)

5. Servir bien chaud avec une cuillère à soupe de crème fraîche, du basilic fraîchement ciselé et un tour de moulin à poivre.

Petit plus: Vous pouvez remplacer le basilic par de la coriandre fraîche ou de la menthe, ce qui donnera à cette soupe une saveur plus orientale.


Bon appétit!

30 oct. 2012

Pesto trop bon!

Allez, pour nous réchauffer avec ce temps glacial une dernière recette d'été avant d'attaquer pour de bon la saison des soupes.


Ingrédients:

1 bouquet de basilic frais
50g de parmesan frais
1 poignée de pignons de pin
De l'huile d'olive



Préparation:

1. Effeuiller le basilic

2. Mixer le basilic avec le parmesan et les pignons de pin.

3. Ajouter progressivement l'huile d'olive jusqu'à l'obtention d'une texture onctueuse.

4. Verser sur vos pâtes encore chaudes pour que le posto enrobe bien l'ensemble des pâtes, idéaleent encore dans le faitout de cuisson


Petit plus: Vous pouvez aussi agrémenter ce plat (déjà excellent à lui tout seul) en y ajoutant du chèvre frais, ou des tomates confites. Ou bien encore de la roquette fraiche.


Bon appétit!



24 oct. 2012

Oma's Apfelkuchen - gâteau aux pommes façon grand-mère


Je vous propose aujourd'hui cette recette de gâteau aux pommes ultra facile, qui se prête bien à la saison.

Ingrédients - pour un moule à gâteau de 24 cm de diametre :

125g de beurre
100g de sucre de canne
2 gros oeufs
1/2 sachet de sucre vanillé
180g de farine
1 sachet de levure chimique
3 pommes de type Golden


Préparation:

Coupez les pommes en cubes de 2cm environ.

Préchauffez votre four à 210 C° et placez une feuille de papier sulfurisé au fond de votre moule (ou chemisez-le avec du beurre et de la farine)

Mélanger avec un fouet tous les ingrédients, dans le même ordre que listé ci-dessus.

Versez votre pâte dans le moule, puis répartissez vos cubes de pommes dessus.
Avec la chaleur, les cubes descendrons un peu au fond du moule.

Laissez cuire environ 25-30 min.

Vous pouvez également faire ce gâteau avec des tranches d'ananas au fond du plat.






Bon appétit!

18 oct. 2012

Spaghetti aux tomates cerises, roquette et parmesan



Voilà une recette presque de fond de placard mais qui n'en est rien.
J'adore cuisiner les pâtes ainsi, ça me donne l'impression d'être un peu en vacances en ce début d'automne.

Ingrédients - pour 2 personnes :

250g de spaghetti
500 g de tomates cerises
2 c.à.s. de pignons de pin
1 belle poignée de roquette fraiche
Une vingtaine de feuilles de basilic
Du parmesan fraichement râpé en gros copeaux (à la mandoline ou au couteau)
De l'huile d'olive
2 gousses d'ail



Préparation:

1. Mettez une grande casserole d'eau à bouillir, avec 1 c.à.s. rase de gros sel dedans.
Ajoutez vos pâtes dès que l'eau boue et laissez cuire le temps indiqué.

2. Pendant ce temps, faites chauffer 4 c.à.s. d'huile d'olive dans une poêle, sur feux moyen.
Quand l'huile est chaude, ajouter les gousses d'ail fendues en deux.
Puis, ajoutez les tomates cerises préalablement coupées en deux.
Laisser cuire une dizaine de minutes tout doucement, elle doivent caramaliser et compoter légèrement.

3. Egouttez vos pâtes et remetez-les dans votre casserolle.
Ajoutez vos tomates confites avec l'ail ainsi que le basilic et la roquette.
Mélanger bien le tout.
Attention cependant à ne rajouter la roquette que lorsque vous vous apprêter à passer à table, il faut qu'elle reste légèrement croquante.
Ajoutez si besoin un peu d'huile d'olive si l'ensemble vous paraît un peu "sec".

4. Servez avec des copeaux de parmesan fraîchement rapés, ajoutés minute sur vos pâtes.
Le parmesan est meilleur lorsqu'il n'a pas fondu.

Buon appetito!

15 oct. 2012

Cake à la ricotta et à l'orange ultra facile

Dans le genre gâteau ultra simple et rapide, il y a bien sûr le gâteau au yaourt mais il y a aussi le gâteau à la ricotta.
Sur le même principe, on se sert de son pot pour tout mesurer.
L'avantage de ces deux recettes, c'est qu'elles sont peu riches en matières grasses car la ricotta n'en possède que 10%.

Mais avant que je n'aille plus loin, je voudrais dire un grand merci à Miss C. qui m'a donné l'occasion d'améliorer sensiblement mes photos grâce à sa tente photo.





Ingrédients - pour un cake de 30 cm:

1 pot de ricotta (ferme comme du mascarpone - pas celle à faire égoutter)
2 oeufs
1 pot de sucre en poudre (ou un peu moins)
1 sachet de sucré vanillé
1 pincée de sel
le jus d'une demi-orange (1 entière rend la pâte trop liquide)
les zestes d'une orange
2 c.à.s. d'eau de fleur d'oranger
1 pot de farine
1 sachet de levure chimique
1 c.à.s. d'huile d'olive

Préparation:

Mettez votre four à préchauffer à 180 C°.

1. Mélanger avec un fouet tous les ingrédients, dans le même ordre que listé ci-dessus.

Petite astuce: lorsque vous rajoutez l'huile d'olive en fin de préparation, celà donne un peu plus de moelleux que si vous l'aviez mise dès le départ avec les oeufs etc.

2. Verser la pâte dans le moule préalablement chemisé avec du papier sulfurisé, ou avec du beurre et de la farine.

3. Faites cuire environ 30 min.
Testez la cuisson avec une lame de coûteau. Si celle-ci ressort propre, vous pouvez sortir votre gâteau du four.

Laissez ensuite refroidir votre gâteau sur une grille à patisserie.

NB: Au lieu de parfumer votre cake à l'orange, vous pouvez optez pour du citron et ses zestes.
Vous pouvez également glacer votre gâteau avec un mélange sucre glace + jus d'orange ou de citron.


Bon appétit!